Le Monument Trudelle

Le Monument Trudelle

C’est Monsieur Alfred Trudelle, ancien architecte du gouvernement du Québec, qui conçut et fit construire le monument par Laforce et Frère, marbriers à Québec. Le travail commença le 23 août 1910 et se termina deux semaines plus tard, le 1er septembre. Le casque qui repose sur le chapiteau fut sculpté par Georges Trudelle.

Le monument a une hauteur totale de vint-cinq pieds au-dessus de ses assises qui elles même ont quatre pieds de hauteur. En incluant le casque, la hauteur totale est de trente pieds et le poids approximatif est de trente-deux tonnes.

Le monument est visible de la route 138 qui longe le fleuve Saint-Laurent. Pour s’y rendre, si vous venez de Québec, passé les chutes Montmorency, tournez à gauche aux feux de circulation à la rue Dugal qui est bien indiquée. La rue Dugal vous ramènera quelques centaines de mètres sur vos pas vers l’ouest pour arriver au monument à votre droite. Si vous venez de Ste-Anne-de-Beaupré, tournez à droite aux feux de circulation de la rue Dugal est continuez vers l’ouest jusqu’au monument.

Échafaudages autour du monument Trudelle

Les travaux de réparations du monument Trudelle ont débutés au cours de la semaine du 22 mai dernier.

C’est l’entreprise «maçonnerie Murphy inc. » de Québec qui réalisera les travaux.

Comme vous pouvez le constater sur cette photo, les travaux nécessitent la pose d’échafaudages afin d’accéder à la coiffe du monument. Des travaux de consolidation et de réfection des joints seront également effectuées.

Un patrimoine en péril !

Vue du casque

Lors de vérifications de routine pour la maintenance de notre patrimoine il y a quelques mois, des fissures ont été découvertes sur le Monument. De même, l’inspection du terrain a montré un affaissement considérable.

Des spécialistes ont été mis à contribution afin d’estimer l’étendue des travaux à effectuer ainsi que leurs coûts. Il en est ressorti qu’une somme de 25 000 $ sera nécessaire afin d’effectuer les réparations au Monument et au terrain.

Il va sans dire que les coffres de notre modeste Association ne renferment pas un tel montant. C’est pourquoi le CA se tourne vers ses membres pour amasser ce montant.

Ponceau

En 2021, lors de la corvée du printemps où participaient cinq membres de Québec ((Line Trudel (330) et son conjoint Pierre Fortin, Louison Trudel (100), Denis Trudelle (42), Alain Trudel (7084)), il a été remarqué un affaissement du terrain juste au-dessus d’une partie du ponceau.

Les photos ci-contre illustrent la problématique : le ponceau, en tôle ondulée, est affaissé. Étant donné son âge, ce n’est pas surprenant. Les ponceaux faits de ce matériau sont à changer au bout d’une quarantaine d’années environ, du fait de la corrosion, et le nôtre en a
maintenant 45.

Affaissement

Nous avons contacté différents entrepreneurs afin d’obtenir des offres pour la réparation du ponceau. Il faut bien sûr enlever la totalité du ponceau en tôle ondulée. Par contre, il est possible de raccourcir la longueur du nouveau ponceau. Nous aurions ainsi la possibilité de ne faire poser que 3 sections de 2,44 mètres ou alors de conserver la longueur actuelle, en faisant installer 5 sections de 2,44 mètres.

Le matériau le plus avantageux pour sa durabilité et son prix semble être le béton armé, à l’heure actuelle. Pour l’instant, nous n’avons obtenu qu’une seule proposition, dont le prix variait entre 9000 et 14000$ (prix de décembre 2021). Évidemment, nous allons de nouveau demander des propositions, maintenant que nous savons que nous aurons à assumer cette réparation.

Un nouveau règlement municipal encadre toute intervention touchant à un cours d’eau (règlement #210 du 3 mars 2021). Ce règlement exige entre autres une demande de permis ainsi que des plans signés par un ingénieur avant de pouvoir réparer le ponceau. Un appel aux dons est lancé afin d’obtenir de l’aide des membres pour le paiement de ces travaux et nous espérons que les réponses seront positives, étant donné l’importance du problème et la volonté que nous avons de conserver ce terrain qui a une valeur historique pour notre association.